Cabinet Brantôme4.jpg
Cabinet Brantôme1.jpg

Cabinet de consultation au 17 rue Gambetta à Brantôme

Au cours d'une vie, penser à soi devient parfois incontournable.

Pour traverser les difficultés et ouvrir de nouvelles voies, le langage est une force. Dans la confidentialité du cadre analytique, Votre parole, peut s'exprimer librement et sans jugement.

Soulager le poids des souffrances, prendre du recul, s'autoriser à être en accord avec soi-même, entraînent des changements progressifs et durables. En tant qu'analyste, je m'engage avec vous, dans une pratique non élitiste ni dogmatique.

Les consultations sont adaptées à votre rythme et à votre budget. D'une durée variable allant de 1h30 à 2h, elles permettent d'avoir le temps d'arriver et d'être accueilli.e, de pouvoir déposer et élaborer ce qui est en attente d'être exprimé et de clore la séance sans empressement pour reprendre ensuite votre vie quotidienne.

Je travaille particulièrement sur les thématiques suivantes :

Environnement familial (maternité, couple, séparation, trouver sa place, pertes, deuil…)

Protection de l’enfance-Aide à la parentalité (enfants & parents ou suppléants)

Problématiques d’effraction (viol, cambriolage, abus psychique…)

Dépression, état dépressif

Domaine professionnel (chômage, épuisement, harcèlement...)

Problématiques du lien d’attachement

Difficultés liées à l’identité.

Bright%20Abstract%20Painting_edited.jpg

PSYCHANALYSE

Séances uniquement verbales

Lieu

 

17 rue Gambetta

 

24310 Brantôme en Périgord

et

Les grellières

24310 Paussac et Saint Vivien

Durée

1h

Fréquence conseillée :

1 séance par semaine pour commencer.

Tarif : à partir de 30€. Adaptable.

ou

Durée

de 1h30 à 2h

Fréquence conseillée  :

1 séance toutes les 2 semaines.

Tarif : à partir de 45€. Adaptable.

"On n'a jamais rien fait grandir avec des principes. On ne fait pas pousser une fleur avec des idées sur la botanique mais avec de l'eau, de la lumière et de la patience, beaucoup de patience, au jour le jour. On transmet à un enfant ce qu'on est, jamais ce qu'on croit qu'il faut être. On est élevé par des gens qui ont été enfants : c'est donc leur enfance à eux qui nous élève".

 

Christian Bobin, « La merveille et l’obscur » Édition Paroles d'Aube