Texte sur la différence, le jugement et la tolérance

Mis à jour : 9 avr. 2020




Voici un texte écrit par une consultante, sur la différence, le jugement et la tolérance.

Elle serait ravie de connaître ce que vous inspire son texte.

N'hésitez pas à laisser vos commentaires ou à me les transmettre via le formulaire ou par mail.







"Pardon, Dame de la cantine. Pardon, si parfois les gens, petits et grands, ne vous disent pas bonjour. C'est parce qu'ils ne vous voient pas ou parce qu'au contraire cela les dérange de vous voir. D'être servis par vous. Aujourd’hui, les distributeurs automatiques rendent moins mal à l’aise. Ils ne reflètent pas, comme vous, la servitude. Mais qui sont ces gens pour vous considérer comme une esclave ? Quelle différence y a-t-il entre ranger des plateaux sur un chariot ou des dossiers dans un bureau ? Si on pense comme eux pensent : on est tous l’esclave de quelqu’un. Ils ignorent sans doute vos blagues entre collègues, le sourire de vos enfants quand vous rentrez à la maison, les bras de votre homme autour de vos hanches, le regard qu’il pose sur votre visage et votre fierté à vous - celle d’avoir accompli votre mission : souhaiter un « bon appétit » et une « bonne journée » à ces gens qui vous sourient si poliment."

18 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

Me contacter

© Béatrice Constantin-Mora