Le mois de Mai à la lettre

Maintenir un regard Amoureux sur la vIe


Symbole de renaissance, de bonheur et d'amour, le muguet nous invite à prendre un nouveau départ en faisant fi des tracas de l'hiver.


Prendre un nouveau départ

Parfois nous attendons une étincelle pour que notre existence prenne sens. Chercher l'amour, la sérénité, le bonheur partout et toujours et parfois en vain. Chercher son lieu, sa cachette. Quel chemin !? On peut nourrir longtemps cette croyance que la révélation viendra de l'extérieur. Or, souvent le rêve se situe à portée d’œil, de main et de cœur... et parfois au fond du jardin. Changer le regard que l'on porte sur soi et sur son environnement, seul.e, c'est parfois difficile. La lassitude et la morosité, telles des plantes adventices, ont profité de la lumière et d'un sol fertile pour affaiblir et prendre la place de votre Belle Plante. Être accompagné.e est parfois nécessaire pour éclaircir son environnement. Alors, plutôt que de chercher à éliminer toutes les plantes adventices, il est d'abord nécessaire de libérer le pied de la Belle Plante. Rien d'aseptisé, du bon sens, la connaissance du sol, de la plante, celle de l'orientation du jardin et un peu de temps, pour commencer. Moi, j'ai un jardin, un jardin en intérieur, rond, avec des outils, des bonnes graines et un terreau fertile. Je le cultive depuis plus de 20 ans. En tant qu'analyste et art-thérapeute, je me situe là, dans les débuts et les commencements, pour donner l'impulsion et l'élan nécessaires aux possibilités de changements et de croissance. Pour que les graines de créativité en dormance se réveillent doucement et produisent des fleurs et des fruits. Dans ce jardin, c'est entendre le chant des oiseaux, loin des contraintes du quotidien, pour faire place à l'essentiel en soi. On me trouve au détour d'internet ou par le bouche à oreille. C'est toujours une rencontre et un engagement réciproque pour que, dans le temps imparti, chacun.e soit présent.e à soi et à l'autre. Question d'altérité quand, tout au long d'une vie, il a fallu lutter pour exister, pour être entendu.e et reconnu.e comme différent.e et non devenir la copie, le projet d'un.e autre, d'une famille, d'une lignée... Déjouer les répétitions maltraitantes, c'est d'abord les considérer avec respect. Nous abordons en consultation ou en séjour individuel des problématiques profondes et faisons place à chacun des personnages de votre histoire, un peu comme dans un roman, sauf que cette histoire est basée sur des faits réels mais retraduite par votre subjectivité et vos propres filtres. Ensemble, d'autres regards vont se porter sur votre histoire, ainsi que sur les relations avec votre entourage. Cette expérience se tisse dans le cadre analytique, sans sug