Des consultations en forêt...pour se relier de la tête aux pieds !


Au cours des séjours individuels, selon les situations rencontrées, j'accompagne des personnes au cœur de la rivière ou de la forêt.

Cette immersion dans l'environnement naturel, grâce à ses caractéristiques propres, a permis de nombreuses fois ce que ni la parole, ni l'intellect, ni les outils créatifs ne parvenaient à toucher suffisamment pour débloquer, visualiser, sentir avec subtilité ce vers quoi tendre. Depuis cet automne, j'ai décidé de proposer des consultations individuelles en forêt, aux personnes qui ressentent le besoin de joindre le mouvement du corps aux ressentis émotionnels, afin de mettre sous leur voûte plantaire et leurs semelles, leur énergie de transformation. Se mouvoir et s'émouvoir ont la même racine, le mouvement. Humain, humus et humilité ont aussi la même racine, comme d'ailleurs le mot "homo", "homme", qui provient de la racine indo-européenne "ghyom", signifiant "terre".

Le corps est notre véhicule premier, souvent dissocié de la tête, celle-ci prend souvent de dessus... et nous nous plaignons de ne pas avancer. Et si nous inversions les choses ? Et si nous laissions tranquille notre tête pour laisser passer par nos pieds, nos articulations, par notre souffle, ce qui agite notre mental ? Et si nous déposions à chaque pas, dans l'humus, à l'abri du feuillage, ce qui nous empêche de respirer et d'aller vers un soi unifié. Ni voyez pas un effet de mode, comme je ne propose pas ce que je n'ai pas expérimenté moi-même, il y eut des temps où j'ai aussi trouvé dans la forêt un refuge qui jamais ne juge, mais se révèle miroir de soi, car la pensée ne peut jamais aller plus loin ni plus vite que nos pas. Le retour au corps s'impose qu