Me contacter

Béatrice CONSTANTIN-MORA

Les Grellières

24310 PAUSSAC & SAINT VIVIEN

06 08 76 07 36

atabcm@outlook.fr

C’est quand tu connais ton vide
Que tu ne cherches plus rien pour le combler
C’est quand tu te sais boiteux
Que ta marche se fait souveraine

C’est quand tu n’as plus de chemin
Que tu t’avances au large
Sans craindre les tempêtes

C’est quand tu n’espères plus
Que s’ouvre en toi la voie
De tous les possibles

C’est quand ta foi vacille
Que tu te sens porté par les ailes du vent
C’est quand tu te sais perdu
Que tu n’ignores plus ton lieu

Jean Lavoué

L'enfance des arbres

« Occident de conscience »

Aujourd'hui
Moi, l'homme fractionné
l'homme d'ailleurs
comme tant d'autres
de toutes couleurs
je suis
Parisien par Prévert
Chilien par Neruda
Monégasque par Ferré
Espagnol par Lorca
Républicain par ma mère
Français par L'abbé Grégoire
Américain par Luther King
Indien par Chef Joseph
Juif par Salomon
Africain par Senghor
Marocain par grand Père
de Tolède par mes aïeux

moi,
fils de sangs mêlés
et des douleurs du jour
moi,
fils des joies nocturnes

Moi,
nomade en déshérence,
vagabond de la tendresse,
libre dans ma tête,

frère des humbles par vocation,
gitan par Manitas
…/…
Moi,
fils d'étranges diasporas
je suis homme
Je crois que je vis
et je que suis frère de tous
…/…
Par passion,
ma patrie
c'est l'Humain

Jean-Michel Sananès

http://chevalfou.over-blog.net

Jean-Pierre Siméon : « La poésie comme force d’objection radicale »

Sauver le monde par la poésie ? L’intitulé fera sourire certains, sans doute, mais prenons Jean-Pierre Siméon au sérieux ; le poète et directeur artistique du Printemps des poètes le jure et tend à le prouver : l’art et la littérature, à condition qu’ils ne soient pas bibelots ou divertissement, ont leur rôle à jouer dans l’émancipation et l’insurrection des consciences, à échelle individuelle et collective. Face au tout-marchand, les mots se rebiffent et tracent une autre voie : quand reprendre goût à la langue et à ce qu’elle dit du monde, c’est reprendre un peu le pouvoir sur nos vies. 

https://www.revue-ballast.fr